Un collège, un environnement sain

Un collège, un environnement sain

Les élèves de la 5ème8 au Syvade

5e8 environnement ? Moi aussi j’ai été étonnée d’apprendre qu’il existait une classe dédiée à l’environnement dans le collège. Découvrons leur projet, leur parcours et leurs objectifs…

La classe de 5e8 environnement du collège Maurice Satineau est une classe travaillant sur le développement durable dans le cadre d’un projet ERASMUS+ en partenariat avec le lycée Coeffin et un collège italien.
Le mardi 9 octobre, nous sommes allés à la rencontre des élèves de 5e8 avant leur sortie au SYVADE (note1).
Voici leurs réponses les plus marquantes :
Soraya (élève de 3ème2) : Que pensez-vous faire pour l’environnement ?
Les élèves de 5ème8: Nous pensons mettre en place des bornes de tri au collège et sensibiliser les élèves à ce sujet.
Maëlys (élève de la 3ème2): Quelle attitude les collégiens peuvent-ils avoir pour préserver l’environnement ?
Les élèves de 5ème8: Les collégiens doivent changer leur point de vue sur les déchets et penser ’’Tri ‘’.
Klara (élève de la 3ème2): Pratiquez-vous le tri chez vous ?
Les élèves de 5ème8 : Oui, mais nous ne sommes pas réguliers dans le tri de nos déchets.
Manoah (élève de la 3ème2): Pourquoi avoir choisi la classe Environnement ?
Les élèves de 5ème8: Nous ne l’avons pas choisie mais ça nous permet de changer de comportement, de travailler en groupe et ça change des autres classes.

Benne contenant des déchets verts

Après la sortie, la classe s’est réunie les jeudis après-midi pour réaliser des affiches de sensibilisation au tri.
Nous vous donnons l’exclusivité du compte-rendu de leur visite au SYVADE :

« Les déchets sont nos amis »

                          

 

Voulez-vous savoir ce que l’on a vu au SYVADE ?

Nous avons vu une déchetterie qui n’est pas un lieu sale et sentant mauvais. Au contraire, on y trie les déchets pour les recycler et les valoriser. D’ailleurs, notre guide nous a répété que les déchets étaient une ressource pour l’île.

D’abord, on a visité la déchetterie où ils nous ont expliqué dans quelle benne trier ses déchets (benne pour les déchets verts, benne pour le plastique, benne pour le carton…).

Ensuite, nous avons vu l’ISDND. C’est une sorte de colline où l’on enterre les déchets non-recyclables. Le lixiviat (note2) (appelé « jus de déchets ») est traité pour ne pas polluer les sols et le biogaz (note3) produit par les déchets est pompé.

Enfin, nous avons terminé notre visite par l’unité de valorisation du biogaz qui redistribue l’électricité produite par deux moteurs à EDF.

Nous tenons à remercier notre guide, Philippe, et toutes les équipes du SYVADE qui ont accepté de nous recevoir et ont tout mis en œuvre pour faire de cette visite un succès.

La visite du SYVADE nous a apporté plus de connaissances (ex : le biogaz). Si tout le monde triait ses déchets, il n’y aurait pas de continents de plastique. C’est pourquoi nous conseillons de sensibiliser aussi votre entourage au tri.

Pour sauver les générations futures et sauver notre avenir, triez et recyclez, vous n’aurez rien à perdre mais tout à gagner !

Pour les 5e8 : Valérie, Enzo et Maël.

           

 

D’après ce que nous avons pu observer, la classe de 5e8 est une classe motivée par le sujet de l’environnement. Ils ont au cours de la sortie appris le fonctionnement d’une déchetterie et ils se sont montrés intéressés.

En classe, le jeudi après-midi, ils travaillent en groupes avec de la bonne volonté. S’ils n’ont pas choisi d’être dans cette classe, mais ils s’appliquent et s’investissent dans ce qu’ils font.

Nous allons suivre la classe de 5e8 tout au long de l’année afin de voir leur progression et l’avancée de leur projet.

 

Notes

1 – Le SYVADE 

Le SYVADE  de la Guadeloupe  est l’outil de traitement et de valorisation des déchets des ménages de l’Archipel Guadeloupéen.

Il est situé à la Gabarre, aux Abymes : Déchèterie Bénito Espinal.

C’est un syndicat mixte c’est-à-dire un établissement public (article L721-1 du Code des Collectivités territoriales) qui permet aux collectivités la capacité de s’associer entre elles ou avec d’autres établissements publics. Cette structure rassemble des communes et des intercommunalités de Guadeloupe, qui se sont données pour mission le traitement des déchets ménagers et assimilés.

2 – Le Lixiviat

Lors de leur stockage et sous l’action conjuguée de l’eau de pluie et de la fermentation naturelle, les déchets produisent une fraction liquide appelée « lixiviats ». Riches en matière organique et en éléments traces, ces lixiviats ne peuvent être rejetés directement dans le milieu naturel et doivent être soigneusement collectés et traités

3 – Le biogaz

C’est le gaz produit par la fermentation de matières organiques en l’absence d’oxygène. C’est un gaz combustible composé essentiellement de méthane et de dioxyde de carbone.